LE PORT DE

SAINT-TROPEZ

Découvrez le Port de Saint-Tropez

Avec une capacité de 734 mouillages partis en deux bassins pour une superficie de 9 hectares et une localisation au cœur du village, le port de Saint-Tropez constitue l’un des pôles majeurs d’escale en Méditerranée où innovation et qualité des services en font l’un des ports les plus réputés au monde.

Place d’affaires internationale prisée par les plus grands  capitaines d’industrie, pôle d’attraction et d’animation incomparable, support événementiel notoire, destination privilégiée des compagnies de croisière, source d’impact économique majeure, l’hostellerie portuaire de Saint-Tropez a su conserver une diversité sociale et culturelle.

Quarante personnes assurent au quotidien l’accueil de sa clientèle à flot et à terre, l’exploitation des emplacements, la sécurité des biens et des personnes, la gestion financière, juridique et administrative, la protection environnementale et la propreté de l’espace portuaire ainsi que la maintenance technique du port, de ses équipements et outillages.

Carte VIP

Rejoignez le cercle de nos clients les plus fidèles. Depuis 1999, le Port de Saint-Tropez propose la carte VIP qui réserve à ses détenteurs un certain nombre de services :

Services de la Carte VIP
  • Accès au Saint-Tropez Lounge Club
  • Crédit plongeur pour 5 interventions
  • Possibilité de réserver 6 jours les mois de juillet et août (2 séjours de 3 nuits ou 3 séjours de 2 nuits) selon les disponibilités
  • Carte d’accès pour le parking du nouveau port et du Môle d’Estiennes d’Orves
  • Parking gratuit sur l’esplanade de la capitainerie (selon la disponibilité)
  • Accès illimité à internet dans l’espace affaire de la capitainerie

La carte VIP en or 18 carats est gravée au nom du bateau ou de l’armateur.

Contactez nous pour plus d’informations

NOTRE HISTOIRE

LE PORT, COEUR DE LA CITé

Le port de Saint-Tropez est, de par son histoire, le coeur de la cité. Au cours des siècles, sa renommée dans la Méditerranée française a dominé plusieurs domaines; un port de pêche, port de commerce puis port de plaisance. 

C’est en 1470, sous la gouvernance de Raphaël de Garezzio que se dessine le lien perpétuel entre Saint-Tropez, la mer et son port. La crique d’eau douce au pied de la cité devient alors le port où pêcheurs et caboteurs mouillent leurs bateaux. Le port connaîtra au cours des siècles suivants plusieurs aménagements qui ont en fait le port mythique d’aujourd’hui.

La cité se développe autour du port qui devient le centre de l’activité économique du village. On y aperçoit les allées et venues des pointus de pêcheurs et des tartanes qui exportent les productions de la ville. Une dynamique qui fera de Saint-Tropez une véritable référence dans le domaine. Entre 1791 et 1914, beaucoup de locaux et d’étrangers font leur apprentissage à l’école d’hydrographie de la cité. Les performances des tropéziens commencent à se faire connaître lorsque marins et capitaines au long cours sillonnent les mers du globe et marquent l’histoire.  A la fin du XVIIIe siècle, Saint-Tropez, possède la troisième flotte de la méditerranée française (en navires et en hommes) après Marseille et la Ciotat. C’est à peu près à cette même période que Saint-Tropez voit émerger des chantiers navals  (chantiers Bori, Anrigou ou encore Sevoule) qui construisent certains des plus grands voiliers tel que le Luminy en 1836 ou le trois-mâts, La Reine des Anges, en 1860 destiné à la marine marchande.

L’aménagement du port a évolué dans le temps, mais le port tel que nous le connaissons aujourd’hui a son passé :

  • Le vieux port : C’est en 1965, que le bassin principal du port est baptisé « le vieux port », plateforme des activités maritimes de la cité depuis 5 siècles. Le port ayant subit les dégâts de la seconde guerre mondiale, était déjà un site classé, ce qui a permis sa reconstruction à l’identique et  la création du nouveau bassin. 
  • Le môle du Portalet : Construit vers la fin XVe siècle, subit plusieurs aménagements au cours des années, dont son allongement et les plusieurs modifications de la tour du phare.
  • Bassin Jean Lescudier: Saint-Tropez se développe et le port se doit de continuer dans cette lignée. C’est le maire Louis Fabre, en 1963 qui fait voter le projet d’agrandissement du port, toutefois, c’est sous la municipalité de Jean Lescudier que le projet démarre en 1965. C’est alors qu’est construit un nouveau bassin de près de 5 hectares pouvant accueillir des unités jusqu’à 21 mètres. Ce ne sera qu’en 2009, que ce bassin sera officiellement nommé « Bassin Jean Lescudier ». 
  • La Tour Saint-Elme: construite en 1637 pour protéger l’entrée du port, est identique à la Tour du Portalet. Elle héberge les bureaux de la capitainerie depuis 1991 jusqu’à aujourd’hui. Suite à la rénovation et l’agrandissement de la capitainerie en 2015, elle est devenue le bureau d’accueil des plaisanciers seulement pendant la haute saison.

SAINT-TROPEZ, LE MYTHE

A partir des années 50, le village jouit d’une reconnaissance médiatique qui est le berceau du mythe qu’il maintient encore aujourd’hui. Le port est à l’affiche du cinéma français avec de grands noms tels que Brigitte Bardot et Louis de Funès. Le port devient alors une plateforme pour les plus grands événements (défilés de mode, parades de voitures, yacht show,…). Saint-Tropez est aujourd’hui encore un environnement prospère qui charme beaucoup de célébrités.

 

LA NOUVELLE CAPITAINERIE

A partir des années 2010, la municipalité de Monsieur Jean-Pierre Tuveri  et le directeur du Port, Jean-François Tourret, ont des projets ambitieux. La revalorisation du port est à l’ordre du jour. Le principe est simple, la capitainerie doit être à la hauteur pour ses clients et ses usagers; la satisfaction des clients et un service haut de gamme sont la priorité.

Les projets d’aménagement commencent par les diagnostics des infrastructures portuaires sur les 2 bassins. Une série de travaux d’entretiens et de contrôles sont conduits chaque année pour assurer le bon fonctionnement du port. Entre 2011 et 2012, des premiers travaux permettent de combler les affouillements en pied de quais : la mise en place de murs en béton armé posés sur le fond et le changement des pontons des quais Mistral et Peri.

En 2015, un des projets phare est lancé: la réhabilitation de la capitainerie. Une rénovation sur surface de presque 650m2. Celle-ci a pour but  d’améliorer les performances du port et donner à ses clients les espaces et les services à la hauteur d’un port 5 étoiles. La nouvelle capitainerie présentera l’essence même de ce que Saint-Tropez peut offrir : un mélange de tradition et de modernité dans le luxe et l’authenticité.

C’est dans cet esprit qu’on été entrepris les travaux. Le nouveau bâtiment semble, en trompe l’oeil, être une extension de la tour. Les espaces intérieurs de la tour ont été repensés pour le public et les clients, par l’agrandissement de l’espace d’accueil et par la création d’un espace Business au 1er étage. Cet espace abrite une salle de réunion fonctionnelle tout en respectant la spécificité architecturale de la tour et sa vue exceptionnelle sur le port.

Parallèlement, le nouveau bâtiment bénéficie d’une architecture moderne plus sobre et épurée pour accueillir les collaborateurs/trices du port dans un environnement plus serein. Au 1er étage s’érige le bijou du port: le Saint-Tropez Lounge Club.  Club privé de la capitainerie, c’est un espace qui répond aux attentes de la clientèle. Dans ce club privé, au cadre idyllique, se rassemble la communauté des fidèles du port et des passionnés de la mer.

Dans cet esprit et perpetuant son histoire, le port est avant-gardiste, notamment en matière d’écologie. Engagé dans la démarche Ports Propres, le port investit chaque année dans de nouvelles installations et équipements qui permettent de limiter l’impact sur l’environnement.  Dans le cadre de cette démarche, des services et points d’informations sont mis en place pour sensibiliser les plaisanciers et encourager les habitudes écoresponsables.

2021 marque la prise de fonction du directeur Tony Oller qui apporte un nouveau souffle à la capitainerie. Le cap est maintenu, le port doit offrir les meilleurs conditions à ses plaisanciers. Une attention particulière est apportée aux installations du port mais également aux outils de travail de l’équipe. C’est grâce à cette dynamique de recherche continuelle d’amélioration que nous comptons maintenir notre succès et avoir le plaisir d’accueillir anciens et nouveaux clients.

Réf Eric Vieux, Jean-Michel Pannacci, Fiona Sauze et Laurent Pavlidis Docteur en Histoire, Responsable du musée d’Histoire maritime de la Citadelle et de l’association Patrimoine.

Crédits photos ©Archives Municipales, ©Jean-Louis Chaix, DR port

PARTENAIRES